Perdre 10 kg sans régime


1 Flares

1 Flares


×

Perdre 10 kg sans régime, arrêter les produits industriels

Perdre 10 kg sans faire de régime

Ça fait longtemps que je souhaite écrire cet article, car il y a quelques mois une petite révolution a eu lieu dans mon corps et c’est notamment la raison pour laquelle ce blog s’est transformé en heathy corner.

J’ai perdu 10 kg en 6 mois.

Le plus dingue c’est que j’ai perdu du poids sans vraiment m’en rendre compte, car je n’ai pas suivi de régime, ni me suis privée de rien.

Je continuais de me faire plaisir en mangeant à ma faim, et même en dégustant des gâteaux au chocolat et des petits plats très savoureux.

So ? What happened ? me demanderez-vous. Y a forcément une potion magique, un truc pas net derrière ?

Et bien non ! J’ai simplement pris conscience de ce que je mettais dans ma bouche et j’ai arrêté de nourrir mon corps avec des produits industriels !!!

Je vous raconte ici mon expérience, car je suis persuadée qu’ON EST CE QUE L’ON MANGE. Le carburant premier de note corps est la nourriture. Et la qualité de celle-ci influe énormément sur notre bien-être.

Mais avant toute chose, sachez que je ne souhaite culpabiliser personne au travers de cet article. Chacun à son mode de vie, son alimentation qui lui correspond … ou pas.

Pour celles qui souhaiteraient changer deux-trois trucs à leur vie pour se sentir mieux comme par exemple perdre du poids, manger de manière plus digeste, se sentir plus en forme, si vous cherchez une solution pour vous sentir plus healthy, alors j’espère que cet article vous aidera.

 

Ces dernières années, bien installé dans mon petit confort, l’amour et la vie de couple aidant, j’ai pris peu à peu du poids. L’aiguille de la balance penchait de plus en plus dangereusement vers la droite, tout doucement, mais inexorablement. Et je me disais : c’est normal à la trentaine. On prend tous du poids, c’est une réaction normale du corps.

Mais non, ce n’est pas si inélucatble. Mon problème c’est qu’en travaillant face à un ordinateur, je suis devenue plus sédentaire qu’avant.

Autrement dit mon corps n’avait plus autant besoin d’apport énergétique. Et malgré ça, je continuais de manger les mêmes quantités de nourriture et qui plus est, des plats préparés, des produits industriels, des pizzas surgelés, des burgers, bref de la junky food. A 20 ans mon corps la supportait très bien, à 25 un peu moins, mais à 30 la cata. Et quand je me suis rendue compte des ravages que cette junky food avaient commis sur mon corps, il était déjà trop tard.

Et en effet la réaction normale d’un corps lorsqu’on lui donne à manger trop gras, trop sucré, trop salé, (merci le slogan du ministère ; ) c’est d’emmagasiner de la graisse et de la stocker. Notre corps se gorge de toxines qu’on a de plus en plus de mal à éliminer et c’est la raison pour laquelle on se sent plus fatigué, plus irritable, plus pessimiste.

La décision de mieux manger était tout d’abord pour me faire du bien, à moi, à mon corps, pour me sentir plus en forme, pour me détoxifier. Je n’avais même pas le souhait de maigrir, puisque je pensais que c’était un poids normal pour mon âge.

Je me suis donc intéressée au contenu de mon assiette pour mieux comprendre. Or lorsqu’on observe de près ce que l’on ingurgite, on s’aperçoit très vite que les marques de la grande distribution nous servent véritablement de la merde sur un plateau.

Pour cacher la mauvaise qualité des ingrédients utilisés et augmenter leur taux de rentabilité, les industriels bourrent leurs plats préparés de sel, de sucre et de matière grasse, sans parler des conservateurs chimiques. Entre des lasagnes faites maison et des lasagnes surgelées préparés en quantités industriels, je peux vous assurer que le résultat sur votre corps ne sera pas le même. Entre un sachet de courgettes surgelées et des courgettes achetées sur votre marché bio, je vous certifie que vous ne retrouverez pas la même quantité de vitamines et nutriments. Et les gâteaux sous sachet sont bourrés de sucre raffiné nocifs pour la santé.

Lasagne bolognaise, mozzarella et pistou de roquette

En arrêtant de consommer les produits « tout-fait » de mon supermarché, j’ai réappris à cuisiner sainement. Et ma première décision en tant que consommatrice consciente a été d’utiliser des produits issus de l’agriculture biologique.

Je suis donc allée dans mon magasin bio et ai acheté en vrac une quantité de légumineuses (dont je n’avais jamais entendu parler), différents types de céréales, des graines, des fruits secs, des épices, des farines et du sucre complet et tout un tas de fruits et de légumes de saison.

Il m’a ensuite suffi de les cuisiner. Et ça a changé mon corps et ma santé, tout en continuant de satisfaire mes papilles exigeantes et gourmandes.

Je continue de manger des gâteaux au chocolat, des pizzas, des clafoutis, mais ils sont préparés avec de bons produits, des farines et du sucre complets, du beurre bio. Je m’amuse à mélanger les textures croquantes, douces, granuleuses, et les saveurs sucrées, salées, piquantes, amers … Je ne me suis jamais autant régalée et n’ai jamais mangé aussi varié que depuis que je cuisine des produits bio en vrac.

Car lorsqu’on réapprend à manger sainement, on s’aperçoit que toutes les saveurs sont dans la nature. Qu’y a t’il de meilleure qu’une poignée de cerises juteuses au mois de juin, qu’un melon sucré en juillet, qu’une pêche fondante au mois d’août, qu’une pomme croquante en septembre ?

Si un jour je n’ai pas le temps de me faire à manger, je me prépare un beau plateau de fruits de graines et d’oléagineux. Si un jour j’ai envie d’une pizza, j’utilise de bons ingrédients, des feuilles de basilic frais, des tomates bio, une mozarella di bufalla de qualité, il n’y a rien de meilleur.

Bien sûr il ne faut pas être extrémiste, si par manque de temps on mange Picard de temps en temps, ce n’est pas grave, il ne faut pas se culpabiliser, mais je pense qu’il faut juste en être conscient.

Recette healthy et peu calorique d'une pizza aux légumes et mozzarella

Conséquence : moi qui dormais mal, j’ai retrouvé un sommeil de qualité ; moi qui étais constamment malade l’hiver, je n’ai pas eu un seul rhume de la saison ; moi qui me sentais lourde après chaque repas, je me sens en pleine forme.

J’ai une énergie décuplée et un état d’esprit hyper positif. En parallèle j’ai perdu 10 kg jusqu’à me stabiliser à mon poids de forme.

Je suis intimement convaincue que notre alimentation joue un rôle prépondérant dans la vie que l’on mène. Et y consacrer un peu de temps en vaut vraiment la peine.

Et vous ? Ressentez-vous que votre alimentation joue un rôle sur votre santé et votre moral ?

Perdre 10 kg sans régime, prenez conscience de ce que vous manger

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

1 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Pin It Share 1 1 Flares ×