Simone Lemon, face au gaspillage alimentaire


0 Flares

0 Flares


×


Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - healthy food- théièreEntreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - healthy food- barEntreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - 9ème

Simone lemon, face au gaspillage alimentaire

Il y a 10 jours maintenant, j’ai entendu parler du nouveau concept food parisien, Simone Lemon.

Un restaurant responsable, sensibilisé au gaspillage alimentaire et qui a décidé de mettre le légume au cœur de toutes les assiettes, en mitonnant des plats fait-maison, sains et équilibrés avec des fruits et légumes « moches ».

J’ai trouvé cette initiative sociale et entrepreneuriale super inspirante.

Car Simone Lemon ne propose pas moins que de devenir la première enseigne de restauration à proposer une solution saine et gourmande au gaspillage alimentaire.

L’idée est géniale.

Et lorsque j’ai appris qu’elle venait de deux jeunes entrepreneuses de seulement 25 et 27 ans, j’ai décidé de les contacter pour en apprendre davantage sur leur parcours et le concept.

Le rendez-vous était donc pris jeudi dernier à 11h30 au 30 rue Le pelletier, en plein cœur du 9ème arrondissement.


Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - décoEntreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - parisEntreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - univers

Chez Simone Lemon, on se sent tout de suite à l’aise. Le lieu est trendy, la déco inspirante, l’univers moderne. Un rapide coup d’œil au buffet (je compte bien m’y attarder plus longuement tout à l’heure).Tout à l’air très appétissant, c’est varié et les recettes sont healthy.

Je retrouve Elodie et Shehrazade au fond du restaurant en compagnie d’un délicieux jus de fruit frais détox.

Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - jus detoxEntreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaireEntreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - healthy food- élodie

Simone Lemon, c’est quoi le concept ?

« Simone Lemon, c’est une cuisine saine du monde et de terroir, que nous avons souhaité servir sous forme de buffet. Ici le client paie au poids. Nous avons des plats végétariens, sans gluten, ou sans lactose, tout est indiqué clairement par des pictos. Mais ce qui fait avant tout notre force, c’est le goût de nos légumes. Ils sont peut-être moche, mais ils sont surtout délicieux. » m’explique Elodie.

Car le coeur du concept est de racheter des fruits et légumes hors normes, et du coup destinés à la poubelle, pour les sublimer en cuisine.

La lutte contre le gaspillage se joue justement aussi dans leur cuisine. Car tout ou presque est réutilisé. L’écorce des oranges utilisées pour les jus de fruits par exemple sert aux préparations culinaires sucrées, le pain de la veille servira à faire des croûtons pour les salades, les épluchures de légumes à une émulsion …

Et lorsque je goûte les recettes, c’est effectivement délicieux et sain. Une véritable régalade, surtout quand on sait que les produits sont frais, locaux, issus d’une agriculture raisonnée ou bio et qu’ils sont transformés ici. Tout est « fait maison ».

Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - healthy foodEntreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - salade Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - recette Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - quinoa Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - buffet libre service Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - buffet healthy Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - tableEntreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - fait-maison

Comment l’idée de monter un restaurant est venue ?

Leur projet, elles l’imaginent il y a bientôt 3 ans, lors de leur dernière année d’études de commerce. A cette époque, leur sujet de thèse portait sur le gaspillage alimentaire et elles étaient obsédées par une question : combien de tonnes de fruits et légumes sont jetées par an par les producteurs ?

Pour y répondre, elles vont à la rencontre de dizaines d’agriculteurs en Ile de France. C’est là qu’elles comprennent l’ampleur du gaspillage.

Près de 3 millions de tonnes de fruits et légumes sont jetées tous les ans pour des raisons uniquement esthétiques.

« Car lorsque les fruits et légumes ne répondent pas un cahier des charges extrêmement précis, ils ne sont pas acceptés par la grande distribution et sont donc jetés par les agriculteurs. » m’expliquent les filles.

« Comme nous étions toutes les deux passionnées de cuisine, nous avons proposé aux producteurs de leur acheter leurs invendus de fruits et légumes « moches », avec pour idée de les transformer dans notre cuisine pour les sublimer. »

Elles organisent des dîners chez elles pour 30 personnes. Sans le savoir finalement, elles réalisent leur premier testing.

Les retours sont hyper positifs. Elles savent que leur cuisine plait.

« Il a alors fallu déterminer comment d’un problème sociétal, le gaspillage alimentaire, et d’une passion, la cuisine, nous pouvions créer un projet qui puisse nous faire vivre ? Comment en traduire un modèle économique viable ? » me confie Shehrazade.

Elle imaginent alors concrétiser leur rêve. Monter un resto.

Monter un restaurant, comment le projet prend vie ?

Mais à 24 ans et sans fond, comment faire ?

Elles travaillent alors 6 mois sur un business plan béton.

Elles entrent dans l’incubateur « Antropia » qui leur accorde un prêt d’honneur. C’est le début de leur projet, tout s’accélère. Elles recherchent un local. En parallèle, Elodie et Shehrazade démarchent les banques. On leur reproche leur manque d’expérience en cuisine. Mais elles persévèrent.

Elles apprennent qu’un restaurant Cojean rue Le Peletier cherche repreneur. Ils sont plusieurs sur le coup, mais leur ténacité paie, elles obtiennent le bail, ce qui finalise leur levée de fond.

Bingo le projet prend vie. Les travaux peuvent débuter. 3 mois plus tard, elles ouvrent leur porte.

 Monter un restaurant, est ce qu’on en vit ?

Après 5 mois d’ouverture, et avec 100 à 150 couverts par midi, et 4 employés, elles sont déjà à l’équilibre. Et plein de projets en tête.

Et des idées, elles n’en manquent pas, comme la livraison des plateaux repas en entreprise, ou la création d’un brunch le WE à partir du mois de mai. Ou encore des soirées tapas le soir à partir de 19h.

Quel est le principal frein pour entreprendre ?

D’après les filles, c’est la démotivation de l’entourage. Les gens leur ont dit, « mais ça ne marchera jamais », « vous n’y arriverez pas », « comment voulez-vous révolutionner ce secteur à vous deux ? »

Le conseil pour entreprendre

Persévérer et être consciencieux ! me confient-elles.

 

Grâce à leur audace et leur volonté d’y arriver, Elodie et Shehrazade ont réalisé un de leur rêve. Et elles nous prouvent que même à 25 ans on peut devenir entrepreneuse.

Je trouve que les personnes qui vont au bout de leurs idées sont toujours inspirantes.

Bravo les filles, je vous souhaite plein d’autres succès.

Entreprendre, comment monter son restaurant. Simone Lemon, un concept de restauration buffet chic et healthy, contre le gaspillage alimentaire - elodie et shérazade

Simone Lemon 

30 rue Le Peletier, 75009 Paris

01 48 00 97 50

Ouvert du lundi au vendredi de 11h45 à 14h45

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Pin It Share 0 0 Flares ×