PART 2 : LA PHOTOGRAPHIE CULINAIRE 9 astuces


0 Flares

0 Flares


×

Le petit guide de la photographie culinaire

 

Dans un premier article, LE PETIT GUIDE DE LA PHOTOGRAPHIE CULINAIRE, PART 1 , nous avons vu les bases pour maîtriser son appareil photo et connaitre les réglages adaptés à la photo de cuisine.

Maintenant que vous connaissez votre outil, passons à la compréhension de notre environnement.

Car au delà de savoir bien utiliser votre appareil photo, il vous faudra maitriser le savoir-faire du styliste culinaire. Je ne maîtrise pas le talent de ces professionnels, mais j’ai compris les codes de l’esthétisme.

Dans cet article je vous donne 9 conseils pour prendre de jolies photos culinaires.

 

Stylisme culinaire ou l’art de la mise en scène

La photographie est un mode de communication, tout comme la parole, l’écriture ou encore le dessin.

Elle doit donc faire passer un message.

Lorsque nous regardons une publicité alimentaire qui utilise une jolie photo culinaire, différents mécanismes de notre cerveau se mettent en oeuvre pour nous faire passer le message que c’est beau, que ça à l’air de sentir divinement bon et donc que ça à l’air délicieux.

Ces mécanismes sont parfois tellement puissant, que nous pouvons même en avoir l’eau à la bouche à la seule vue de cette photo.

L’objectif de la photographie culinaire est de donner envie de manger ce plat.

 Pour que notre interlocuteur (celui qui regarde la photo) comprenne ce message, il faut le rendre clair, lisible et impactant.

Voici mes 9 conseils, pour que vos photos donnent l’eau à la bouche.

CONSEIL N°1 – La lumière du jour

La lumière du jour permet de retranscrire le plus de détails possible. Il est donc important de faire vos photos à la lumière du jour. Les couleurs de votre photos seront vives et dans une teinte qui sera la plus jolie, puisque c’est la vraie.

Et une chose est sûre, en terme de rendu, vous ne pourrez réussir à reproduire la lumière du jour avec des lampes.

 

CONSEIL N°2 – Un ciel voilé

Oui forcément, si vous ne pouvez pas utiliser la lumière artificielle, il faudra photographier de jour.

Vous pouvez prendre vos photos culinaires en extérieur lorsque la météo est clémente. Le temps idéal est lorsque c’est un peu nuageux et lumineux, c’est à dire lorsque le soleil est juste voilé.

 

CONSEIL N°3 : Evitez la lumière direct du soleil

Attention au soleil, ce n’est pas votre ami en photo, car il créer de l’ombre rarement favorable à votre plat. Il va créer un contraste peu avantageux avec des parties sur-exposées et d’autres sous-exposées. S’il fait grand bleu à l’horizon, favorisez vos prises de vue le matin lorsque la lumière est plus douce ou en fin de journée, lorsque le soleil est bas.

 

CONSEIL N°4 : En intérieur, rapprochez-vous des fenêtres

Si vous ne pouvez prendre vos photos en extérieur, prenez vos photos culinaires en intérieur juste à côté d’une fenêtre.

Encore une fois, si la lumière direct du soleil éclaire votre plat, utilisez un rideau ou un drap blanc pour effacer les effets. Sinon attendez que le soleil tourne et ne vous ennuie plus pour prendre votre photo.

Lorsque vous photographiez en intérieur, n’utilisez pas une autre source lumineuse que celle du jour extérieur. Eteignez toutes vos lumières, car cela créerait une effet parasite avec deux sources lumineuses (lumière naturelle et lumière artificielle) sur vos photos.

 

CONSEIL N°5 : Quel est le message ?

Si la déco de table est trop chargée, le message peut être confus. L’oeil est alors attiré dans plusieurs endroit de la photo et on ne lui donne pas à voir le principal, à savoir un plat appétissant. Le cerveau ne pense plus : “hum, j’aimerais bien dévorer ce plat” ; il pense “hou c’est le bordel sur cette photo”.

Evitez de mélanger les styles sur votre photo. Choisissez peu de déco de table.

Un peu de linge de table créera de la texture sur votre photo.

 

CONSEIL N°6 : Une jolie vaisselle pour mettre en avant vos plats

Il est souhaitable d’être minimaliste dans l’utilisation de la vaisselle. Une vaisselle vieillotte, un linge de table démodé, ne délivre pas le bon message.  De même que la vaisselle doit mettre en valeur votre plat, sans lui voler la vedette. On peut donc utiliser une jolie vaisselle, mais en cas de doute, mieux vaut faire uni et simple.

Votre vaisselle peut bien entendu refléter le contenu de votre plat. Si l’on souhaite par exemple photographier un plat traditionnel d’antan, on pourra utiliser une jolie assiette de grand-mère trouvée au marché au puce. Mais un plat moderne, n’ira pas avec une assiette à motifs floraux.

Enfin dernier conseil « vaisselle », après avoir défini un style de vaisselle qui correspond à votre plat, choisissez une couleur de vaisselle qui contrastera avec votre plat. Je m’explique : si la couleur de votre plat est dans les tons pâles, utilisez une assiette de couleur sombre qui créera le contraste.

 

CONSEIL N°7 : Choisissez le bon angle de vue

Nos plats sont rarement parfaits. Et alors ? Lorsque nous faisons un gâteau par exemple, il y a toujours un côté plus doré que l’autre. Ça parait évident, mais effectivement en photo nous pouvons toujours tricher un peu en choisissant le côté le plus appétissant. Si le gâteau est un peu trop biscornu, il suffit alors de couper une jolie part et de la prendre en photo avec en arrière fond le reste du gâteau un peu flouté (pour rappel, on utilise alors une grande ouverture, comme par exemple F/1,8 et on fait la mise au point sur la tranche de la part de gâteau). Si ce n’est pas clair pour vous, je vous recommande la lecture de l’article La photographie culinaire Part 1

 

Conseil n°8 : Faites parler votre photo

Si vous souhaitez photographier un plat en sauce, comme par exemple une blanquette de veau ou un smoothie, prenez soin de photographier les ingrédients qui le composent. Par exemple si je photographie un velouté de courgette, c’est bien de montrer une belle courgette à côté de votre velouté.

Si vous photographie un gâteau, c’est bien de couper une belle part prête à servir.

recette Food Filet mignon caramélisé au porc caramélisé et ses figues rôties au miel DSC09340 

Conseil n°9 : Un plat appétissant

L’art du stylisme culinaire est de rendre un plat appétissant. Pour cela il existe quelques astuces :

  • n’utilisez que des ingrédients frais. N’utilisez surtout pas de fruits ou légumes surgelés sur votre photo. Tout doit paraître extrêmement frais. Si un légume est un peu fatigué, flétri, alors il vaut mieux ne pas le photographier.
  • Utiliser des fonds naturels, des planches en bois, du marbre, une jolie nappe.
  • Pour donner de la brillance à vos plats, donner un petit coup de pinceau à l’huile d’olive avant de photographier.

 

Pour résumer, être un bon styliste culinaire, c’est :

  • Utiliser la lumière naturelle du jour
  • Rester minimaliste dans la mise en scène
  • Créer de jolis contrastes avec une vaisselle simple
  • Utiliser des fruits et légumes frais en illustration

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous aideront à prendre de jolies photos de vos plats.

 

 

 

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Pin It Share 0 0 Flares ×