Est-ce facile d’apprendre à surfer ?


0 Flares

0 Flares


×

Apprendre à surfer au Sri-Lanka à Welligama beach, ma vague préférée

Est-ce facile d’apprendre à surfer ?

J’avais déjà entendu dire que le surf était l’un des sports les plus apaisants qui existe, car il permet de vivre l’instant présent à son paroxysme et de ressentir des sensations exceptionnelles. J’avais donc très envie de m’y mettre depuis un moment, surtout que Matthieu, ma moitié, est un accro au paddle stand up surf. (en gros c’est une planche de paddle plus petite que celle avec laquelle vous partez en balade sur un lac, et qui permet de surfer une vague en vous aidant de votre pagaie).

D’autant plus qu’ayant fait pas mal de sport dernièrement, je m’étais raffermie, et j’avais donc confiance en mon corps pour affronter les affres de Poseidon. J’ai alors profité des conditions exceptionnelles de Welligama beach au Sri Lanka pour me lancer.

Apprendre à surfer au Sri-Lanka à Welligama beach, briefing avant de se lancerApprendre à surfer au Sri-Lanka à Welligama beach, est-ce facile d'apprendre à surfer ?

Apprendre à surfer au Sri-Lanka à Welligama beach, vague de mousse

Une eau à 28 degrés, des vagues d’un mètre maximum, un beach break (autrement dit, ce ne sont ni les rochers, ni le corail qui provoquent la vague, ce qui s’appelle sinon un reef break, mais le sable, donc aucun risque de se faire mal) et pour finir, j’avais quasiment pied partout. C’est donc sans trop besoin de courage que j’ai suivi 3 cours de surf pour débutant avec un prof français, originaire de Lacanau.

Après les premières explications hors de l’eau, quelques exercices sur le sable et 2-3 recommandations, je m’enfonçai fièrement, planche sous le bras, dans les premières mousses.

Pleine de confiance en moi, je me préparai à prendre mes premières vagues et à ma grande surprise, je me levai dés ma première tentative.

Super fière de moi, je réitérai avec autant de succès. Encouragé par mon prof, je recevai néanmoins quelques avertissements de sa part.

Car le plus difficile, me dit-il, n’est pas de tenir debout sur une planche, c’est de comprendre une vague, de savoir analyser le plan d’eau et de se placer. Pour prendre une vague au delà de la barre de mousse, il faut se placer au bon endroit au bon moment. Et je l’ai effectivement appris à mes dépens.

Car une fois passée la barre, il faut attendre la vague, la repérer, et se placer dans son coude, c’est à dire à l’endroit où elle déferle.

J’étais déjà contente de voir une onde se former à la surface de l’eau, alors de là à l’analyser…  Du coup dés que l’occasion se présentait, je ramais comme une dingue pour prendre la vague. Et soit j’étais trop en avance, ce qui ne me permettait pas de prendre la vague, soit j’étais un peu en retard, ma planche s’enfournait alors la tête la première dans le creux de la vague et j’étais prise dans une sorte de machine à laver géante.

Bref tout ça fait perdre énormément d’énergie. Et c’est une énergie gâchée, puisqu’elle ne permet pas de prendre de vague.

Mon prof me suggéra d’analyser plus longuement les ondes qui arrivaient à la surface de l’eau avant de me lancer tête baissée. « La clé pour surfer c’est l’observation », me dit-il. « Lorsque tu vois une vague se former, il faut comprendre de quelle côté elle va déferler, puis rapidement tu viens te placer et alors à ce moment là tu rames. »

 

Des conseils, que je n’ai pas eu trop le temps de suivre en seulement 3 cours. Mais ce qui est sûr c’est que le surf a fait une mordue de plus. La sensation qu’on a lorsqu’une vague nous pousse est réellement incroyable. J’ai maintenant très envie de continuer à m’entraîner.

Lors d’un prochain WE sur la côte atlantique, c’est sûr je me remets à l’eau.

Donc pour résumer, il est facile d’apprendre à surfer avec un bon prof. Il ne faut juste pas avoir peur de :

  • Tester la machine à laver géante
  • De boire la tasse
  • D’avoir l’air un peu ridicule sur sa planche, façon crapaud

Et vous, ça vous tente comme sport ?

Apprendre à surfer au Sri-Lanka à Welligama beach, posture du crapaud sur la planche

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Pin It Share 0 0 Flares ×